Le très gourmand "browkie" - avec Thermomix®



Un brownie décadent + un cookie gourmand = un browkie, une tuerie absolue, que dis-je ? une addiction irréversible !


Cette perversion gourmande est le fruit d’un mariage explosif des deux gâteaux américains les plus connus chez nous. Il se compose de deux couches dont les textures se mêlent à la perfection. Dessous, du bien moelleux chocolaté et dessus, du crousti-fondant biscuité.


Vous devez absolument goûter ça ! Et si je peux me permettre un petit conseil, oubliez temporairement le compteur de calories, sinon, c’est la déprime assurée 😉

 

Ingrédients


Pour une vingtaine de carrés de browkie


Pour la pâte à brownie


125 g de chocolat noir 65 % de cacao minimum

75 g de beurre

150 g de sucre

2 œufs

75 g de farine blanche

50 g de cerneaux de noix


Pour la pâte à cookie


120 g de beurre bien mou

60 g de sucre blanc

60 g de sucre roux ou brut

1 œuf

1 c. à c d’extrait de vanille

180 g de farine blanche

1 c. à café rase de poudre à lever (levure chimique)

1 pincée de sel

110 g de pépites de chocolat 65 % de cacao minimum (si vous n’en avez pas, allez voir ma suggestion en fin de recette)

 

Matériel 

  • 1 moule à manquer carré de 20 / 23 cm de côté (ou un plat à gratin de même dimension), surtout pas plus grand que 23 cm

  • 1 feuille de papier sulfurisé

 

Préparation


Préchauffer le four à180 ° / air pulsé


Préparation de la couche brownie


Mettre le chocolat détaillé en gros morceaux dans le bol et le râper, 10 sec / vitesse 9


Faire fondre le tout, 3 mn / 60° / vitesse 2


Ajouter, le sucre + les œufs + la farine et mélanger l’ensemble, 15 sec / vitesse 3 – à mi- programmation, stopper les couteaux et racler la parois du bol à l’aide d’une spatule souple –


Ajouter enfin les cerneaux de noix et les incorporer au mélange, 15 sec / sens inverse / vitesse 3

Verser la pâte à brownie dans le moule préalablement garnie d’une feuille de papier sulfurisé préalablement froissée et mouillée – cela permet d’obtenir une feuille souple qui épouse parfaitement la forme du moule –


Réserver


Laver et sécher le bol – si vous ne la connaissez pas encore, allez voir l’astuce de nettoyage du bol dans la partie conseils – C’est en l’occurrence avec ce genre de recette que l’on apprécie a sa juste valeur le deuxième bol ! –


Préparation de la couche cookie


Mettre le beurre + les sucres + l’œuf + l’extrait de vanille dans le bol et mélanger le tout, 2 mn / vitesse 3


Ajouter la farine + le sel + la poudre à lever + le sel et amalgamer l’ensemble, 40 sec / vitesse 4 – à mi- programmation, stopper les couteaux et racler les parois du bol à l’aide d’une spatule souple –


Ajouter les pépites de chocolat et les incorporer à la pâte, 30 sec / sens inverse / vitesse 2


Lisser l’ensemble en veillant à ne pas mélanger les deux préparations



Enfourner pour 30 mn tout dépend des fours, mais surtout pas plus ! Sinon l’ensemble sera trop cuit/sec et vous n’obtiendrez pas les textures souhaitées –  la surface soit très légèrement dorée – 


Laisser refroidir complètement avant de détailler le browkie en petits carrés

 

Conseils:

  • Vous n’avez pas de pépites de chocolat ? Pas de souci, Monsieur Thermomix® va vous venir en aide :
 Placez les 110 g de chocolat noir en morceaux dans le bol et hachez le 2 à 3 sec/vitesse 6. Transvasez le chocolat grossièrement haché dans un récipient et réservez.
 Évidemment, vous n’obtiendrez pas des morceaux aussi réguliers que les pépites de chocolat du commerce, mais honnêtement, ça dépanne bien.

  • Pour la pâte à cookie, vous allez vous apercevoir qu’elle colle particulièrement aux couteaux de votre Thermomix®. C’est le moment de mettre en pratique une astuce que vous avez peut-être oubliée : 1 sec / vitesse turbo la pâte sera projetée sur les parois du bol et les couteaux seront libérés de toute trace de pâte.
 Il ne vous reste plus qu’à ôter les couteaux et récupérer en toute aisance la pâte à l’aide d’une spatule en silicone. Cette astuce est valable pour n’importe quelle préparation Thermomix® qui encombre les couteaux.

 

Source: Véronique, utilisatrice Thermomix® à Cahors

133 vues1 commentaire